Notre histoire

1897

En 1897, un événement majeur ! Il s'agit de la fondation du premier club de golf au Maroc sous le nom de "Tangier Golf Club". Ce fait historique est venu institutionnaliser la pratique du golf à Tanger et officialiser structures administratives et techniques qui en découlent.

1899

Selon des documents attestés, c'est en 1899, qu'eut lieu la fondation du premier club de polo du Maroc àTanger. Ce dernier (qui est aussi l'ancêtre de notre Royal Country Club) portera, en 1910, la dénomination : "Tangier Country Club Diplomatique".

On joua sur le plateau du Marshan mais le jeu ayant été souvent entravé, semble t-il, par un puits au milieu du terrain autour duquel les femmes de la région se réunissaient et par les vestiges punico-romaines, on envisagea sérieusement un transfert du sport ailleurs.

1902

En 1902 ou 1903, les diplomates ayant obtenu le droit de jouer à Boubana, Richard William Alan Onslow, autre diplomate anglais, lance un autre club de polo à Tanger (premier club de Boubana).







1910

En 1910, le club de polo prend la dénomination de "Tangier Country Club Diplomatique". Ce dernier abritera le golf mais accueillera également d'autres sports. Cette fusion des clubs existants fut la bienvenue et sera un prélude à une action énergique dans le domaine de la pratique sportive diplomatique.

Le président élu de ce club était M. de Rappard, Ministre de Hollande à Tanger qui fut, à l'époque, doyen du corps diplomatique. Il eut comme secrétaire honoraire, M. Alfonso Caro, représentant de la légation Espagnole à Tanger et le Capitaine Howard William Kennard, Premier Secrétaire de la Légation Britannique à Tanger.

1914

Une histoire exceptionnelle qui a commencé en 1914 par sa fondation sous le nom de DIPLOMATIC COUNTRY CLUB sous l'ère du Sultan MOULAY ABDELAZIZ.

Dessiné par les architectes COTTON et PENNINK le golf de Tanger est le premier golf créé dans le bassin méditerranéen et l'un des plus anciens d'Afrique.

1939

En 1939, c'est à Charles Hugh Alison, architecte du golf britannique (Colt, Alison & Morrison Ltd), né le 5 mars 1833 à Preston (Lancashire) et décédé le 20 ocotbre 1952 à Johannesburg, qu'est attribué l'honneur de redessiner les neufs trous du Club Country.

Inutile de rappeler que les parcours réalisés par Alison ont été classés parmi les 50 meilleurs terrains de golf en Amérique par la "Golf Digest" en 2007. C'est dire l'importance accordée, à l'époque, au Club tangérois.

1956

En 1956, au lendemain de l'Indépendance du Royaume et donc avec la réintégration de la ville de Tanger à la mère patrie après l'abrogation de la Charte qui porte son nom en 1957, le Club Country de Tanger entamera une nouvelle ère de sa passionnante histoire.

1967

SA MAJESTE FEU HASSAN II qui accordait au golf de Tanger sa haute bienveillance le fait entrer vers la fin des années soixante dix dans la modernité tout en lui conservant son caractère naturel et authentique et en y impliquant dans sa rénovation ses propres architectes.

1974

A partir de 1974, bénéficiant toujours de l'appui royal et institutionnel, le Club, initialement doyen des clubs marocains, va pouvoir également s'enorgueillir de son nouveau statut de l'un des meilleurs clubs du Royaume. Sa longueur est désormais de six mile mètres et, outre ses qualités techniques, il "présente des originalités qu'on ne trouve que très rarement dans d'autres parcours à travers le monde".

1980-2000

Le parcours du golf de Tanger, redessiné en 2000 par PETER HARRADINE, architecte de renom présente des fairways vallonnés, aux multiples attraits, entouré de pins, sapins et eucalyptus qui en font un lieu privilégié de loisir et de sport de plus de 65 hectares situé au centre ville.

2014

Le Royal Country Club de Tanger n’est pas seulement centenaire, il est aussi et surtout, le Doyen des clubs marocains, celui des clubs du Bassin méditerranéen et le deuxième à notre connaissance, (après celui de l’Afrique du Sud), du continent africain.

2018

Le Royal Country Club de Tanger a été classé patrimoine national au 1er janvier. Poumon de la ville de Tanger, ce titre rend également hommage aux efforts de réaménagements et de modernisation assurés par le Comité.